Il y a quelques mois l’International Accounting Standards Board (IASB) lançait un appel à consultation pour sonder les parties intéressées par la dernière version du projet de norme IFRS contrats d’assurance (IFRS 4). De son côté, Deloitte interrogeait via l’Economist Intelligence Unit près de 300 hauts dirigeants du secteur de l’assurance pour connaître leur niveau de préparation aux nouvelles normes comptables.

Les résultats de cette enquête que nous vous proposons de découvrir en image laissent entrevoir un changement d’attitude significatif. Les assureurs sont nombreux à avoir lancé leurs mesures de préparation (58 %), mobilisant ainsi des ressources internes pour évaluer les impacts de ces nouvelles normes, notamment au niveau budgétaire. Les professionnels de l’assurance interrogés estiment à ce titre que la mise en œuvre des nouvelles normes devrait coûter en moyenne entre 25 et 50 millions d’euros, nettement plus que ce qu’ils envisageaient un an auparavant (10 millions d’euros).

Malgré tout, les assureurs sont davantage convaincus que ces évolutions contribueront à l’amélioration des relations avec leurs investisseurs et leurs procureront des gains notables en matière de transparence de l’information financière.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter l’étude ou à me contacter.