Article écrit en collaboration avec Olivier Lallement, Directeur Deloitte Conseil.

Le déploiement de solutions IoT est un investissement financier conséquent pour un acteur industriel : achat de nombreux capteurs, déploiement des réseaux de communication IoT, construction de nouvelles plateformes d’analyses de données ou encore intégration avec les systèmes d’information (SI) de pilotage des opérations existants. Pour répondre à cette complexité, les fournisseurs du marché proposent des solutions de plus en plus intégrées, de la collecte des données industrielles jusqu’à l’interface de supervision des équipements. Bien qu’une intégration de ces solutions avec le système d’information demeure nécessaire, ces nouvelles solutions pré-intégrées accélèrent la concrétisation de la promesse de valeur des projets IoT industriels (IIoT).

L’IIoT, vecteur de la transformation digitale du secteur industriel

Les solutions IIoT sont devenues incontournables pour les industriels qui souhaitent réussir la transformation digitale de leurs opérations. Tous les secteurs industriels sont concernés (transport, énergie, production…) et les cas d’usages sont nombreux :

  • L’IIoT permet de réaliser la maintenance prévisionnelle d’équipements industriels et ainsi d’éviter les pannes machine et de maximiser la performance opérationnelle ;
  • L’IIoT sert à tracer les produits de bout en bout de la supply chain afin notamment d’optimiser les stocks, d’améliorer la promesse de disponibilité et de réduire les coûts.

Le challenge de la complexité

La mise en place d’une solution IIoT génère néanmoins de multiples difficultés pour les acteurs industriels : choix de capteurs industriels adaptés aux conditions d’utilisation, choix d’une connectivité parmi les réseaux sans fil courte portée (Bluetooth, Wifi, NFC…) ou longue portée (NB-IoT, LoRaWan, Sigfox…), choix et intégration d’une plateforme IoT…

Les choix sont complexes car il existe de multiples alternatives et de nombreux standards pour chacune des briques technologiques nécessaires à une architecture IIoT complète[1]. Aussi, comme l’IIoT est un socle constitué par nature de multiples technologies et que le marché est encore émergent, aucun acteur aujourd’hui ne maitrise seul l’ensemble de la chaine de valeur IIoT.

La complexité est d’autant plus importante que ces choix doivent être guidés par des priorités métiers à court terme couplées à une vision long terme et tenir compte de la capacité d’intégration avec l’écosystème SI existant.

Les risques et aléas de tels projets sont bien réels et cela explique pourquoi les principaux acteurs de l’internet des objets industriels se sont lancés dans une course à la réduction de la complexité.

Les solutions IIoT « clé en main »

Cette situation a créé une opportunité pour les fournisseurs de technologies et pour les intégrateurs de systèmes IT (Information Technology) & OT (Operation Technology) qui proposent des solutions de plus en plus clés en main.

Une solution IIoT clé en main offre généralement un catalogue de capteurs adaptés à un cas d’usage, une solution de connectivité et une plateforme IoT d’analyse et de visualisation des données. Ces éléments sont pré-intégrés afin d’optimiser la compatibilité et le temps de déploiement. De cette façon, les entreprises peuvent se concentrer sur les enjeux métiers que le projet IoT doit traiter en s’affranchissant de la complexité d’intégration.

Néanmoins, ces solutions ne sont pas totalement « plug-and-play » et des efforts de paramétrage et de configuration demeurent nécessaires. Il peut s’agir par exemple d’une intégration de données externes avec les données des capteurs afin d’obtenir des informations plus pertinentes pour le pilotage des opérations. Une conduite du changement doit aussi être menée pour accompagner la mise en place progressive des nouveaux systèmes au sein de l’organisation.

Afin de répondre au besoin croissant en solutions IIoT clé en main, les acteurs du marché continuent d’étendre leurs offres, soit en développant en interne de nouvelles capacités soit en adoptant une logique de partenariat afin de maitriser l’intégralité de la chaine de valeur IIoT.

Un investissement croissant du marché

L’investissement en capital-risque dans les fournisseurs de solutions IoT « clé en main » a ainsi augmenté dès 2016 avec une croissance de 85% par rapport à l’année précédente totalisant $2.2 milliards et représentant 61% des investissements dans cette tendance[2].

Ces chiffres témoignent de l’accélération du marché professionnel de l’IIoT, estimé en 2017 à $996 milliards en dépenses de matériels et en augmentation de 13% CAGR jusqu’en 2021[3].

De nombreux grands acteurs historiques des technologies de l’information comme Microsoft ou Cisco, mais également certaines entreprises du secteur des télécommunications comme Orange ou SFR ont ainsi étendu leurs offres afin de proposer des plateformes IoT de plus en plus intégrées.

Aussi, la compétition s’intensifie entre les fournisseurs de solutions IT historiques et les fournisseurs de solutions industrielles comme PTC, GE, Honeywell ou encore Schneider Electric. Ces derniers s’appuient sur leur maitrise des équipements industriels pour étendre leurs offres IIoT dans le monde du logiciel et de la valorisation des données.

La promesse des solutions IIoT « clé en main »

Ces solutions ont pour objectif d’accélérer le déploiement des projets IIoT au sein de l’entreprise afin de permettre un retour sur investissement plus rapide et de concrétiser les bénéfices de l’IIoT[4] :

  • Des bénéfices internes liés à la maximisation de l’efficience opérationnelle: réduction des temps d’arrêts des équipements de production via la maintenance prévisionnelle, traçabilité des produits et meilleure visibilité sur la chaine logistique de bout en bout…
  • Des bénéfices externes liés à l’amélioration de la qualité de service : meilleure compréhension de l’utilisation des produits par les clients, meilleure personnalisation des produits et services existants, création de nouveaux services exploitant la connaissance des usages client…
  • Des bénéfices liés à la création de nouveaux business modèles et de nouveaux flux de revenus. En connectant leurs produits, les constructeurs passent d’une logique de vente de solution industrielle à une logique de commercialisation du temps de fonctionnement de cette solution : monétisation des données clients collectées, création de nouveaux services à valeur ajoutée pour fidéliser les clients…

Ainsi, en commercialisant de plus en plus de telles solutions dans une logique « as-a-service », les fournisseurs permettent aux entreprises d’investir progressivement tout en conservant un investissement de départ maitrisé.

Les points d’attention

La mise en œuvre de solutions IIoT clé en main génèrent néanmoins plusieurs points d’attention pour les industriels :

  • Comment faire travailler ensemble des organisations IT & OT aux cultures différentes ? Les solutions IIoT étant transverses, il est désormais impératif que les directions informatiques et industrielles collaborent sur des thématiques clés : architecture IT / OT transverse, gouvernance unifiée de la cyber sécurité ou encore gestion commune des fournisseurs IT / OT[5].
  • Comment exploiter la valeur des données collectées ? Exploiter la valeur des données collectées pour monitorer en temps réel, superviser à distance, optimiser le fonctionnement ou même rendre autonome un équipement nécessite une forte interopérabilité des systèmes (collecte, analyse, supervision, gestion). Ainsi, même si les solutions IIoT sont pré-intégrées, les industriels doivent veiller à une bonne intégration de ces solutions dans leur environnement SI.
  • Comment assurer la sécurité des données générées ? Les entreprises doivent mettre en place des politiques de gouvernance et de sécurité afin de s’assurer qu’elles disposent des capacités de prévention, de détection et de réaction face aux cyber menaces. Le risque de cyber menace est en effet devenu la principale barrière à l’industrialisation de l’IIoT.

L’émergence et la prolifération de ces solutions clé en main est une opportunité à saisir pour les entreprises qui se lancent, afin de bénéficier à moindre risque de la promesse de valeur de l’IIoT.

Pour en discuter, vous pouvez retrouver nos experts à l’IOT Solution World Congress, à Barcelone, du 16 au 18 octobre 2018, sur le stand Deloitte (Gran Via, Hall 2, Niveau 0, Allée D, Stand 437).

 

[1] Hype Cycle for IoT Standards and Protocols, Gartner, 2017

[2] Analyses Deloitte, données CB insights, 2017

[3] Forecast: Internet of Things – Endpoints and Associated Services, Worldwide, Gartner Dec 2017

[4] Business Benefits of the Internet of Things, Gartner 2017

[5] Strategic Roadmap for IT-OT alignment, Gartner, 2016

2+